Depuis la rentrée de septembre, les petits écoliers de la maternelle G-E. Clancier ont une nouvelle institutrice : Madame Andréanne BEDARD… qui arrive tout droit d’Abitibi au Québec !
Il s’agit d’un échange professionnel, entre deux enseignantes : Madame Andréanne BEDARD et Madame Aurélie BARTHE. Elles ont décidé, avec l’accord de l’Education Nationale, de « troquer » leur poste et leurs maisons pour toute une année scolaire !

Arrivée le 13 août dernier, la nouvelle maîtresse des grandes sections a déjà trouvé ses marques au sein de l’école, même si des différences existent entre les deux pays, à commencer par l’âge des enfants… En effet, alors que nos petites têtes blondes peuvent être scolarisées dès 3 ans voir même un peu plus tôt, au Québec, c’est seulement à partir de 5 ans qu’ils débutent leur scolarité, avec un effectif maximum par classe qui ne dépasse pas 20 élèves !

Mais Madame Andréanne BEDARD a su s’adapter, et ces petites différences font partie des raisons pour lesquelles elle a choisi de mener à bien cette démarche tant personnelle que professionnelle.
Après 15 ans d’enseignement au Québec, elle souhaitait s’immerger dans la culture française et découvrir également les us et coutumes de notre pays.
La démarche éducative reste semblable entre les deux pays, mais elle souhaite faire un lien entre le quotidien des enfants en France et le sien, au Canada, en particulier sur l’hiver ! Et pour cause, à Abitibi, l’hiver est bien plus long que chez nous, enneigé et très froid !
Et il semble que les enfants se soient bien adaptés à cette nouvelle maîtresse un peu particulière… qui leur propose de faire des casse-tête (des puzzles en français !) et qui est arrivée accompagnée de AMIKOBI, désigné mascotte de la classe ! (Amikoni, est un mot algonquin qui signifie castor. Ce terme désigne également le nom de l’école dans laquelle travaille actuellement Aurélie BARTHE, au sein d’une communauté autochtone au Québec).

Après une rentrée en douceur, grâce notamment à la présence des ATSEM et des AVS, qui sont un réel soutien quotidien et grâce aux collègues qui l’ont accueillie avec bienveillance, place à la découverte pour les enfants !