Plusieurs pays du Nord de l'Europe ont détecté des foyers d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8 et un cas a été identifié dans le rayon animalerie d'une jardinerie en Haute-Corse.

Face à cela, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien DENORMANDIE a décidé de placer l’ensemble du territoire national métropolitain en niveau de risque « élevé » à compter du 17 novembre 2020.

A ce titre, les mesures suivantes s’appliquent à l’ensemble des départements de l’hexagone et de la Corse :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d’utilisation d'appelants.


Les mesures de claustrations s'appliquent à tous les détenteurs non commerciaux de volailles (basses cours) sans possibilités de dérogations.

L’ensemble des acteurs de l’élevage, de la chasse et de l’avifaune sauvage ont été informés de la situation. Le Ministre appelle l’ensemble des acteurs professionnels ou non à mettre en place sans délais des mesures de protection contre l’influenza aviaire.

La consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire – ne présente aucun risque pour l’homme.

Documents téléchargeables :